« Je vis dans le bidonville depuis 15 ans, dans une cabane en bambou d’une seule pièce sous un toit fait d’une bâche en plastique solidement attachée à des bâtons de bambou. Les dernières années ont été difficiles. Lors du super cyclone de 2020, appelé Amphan, nos maisons ont été décimées. Heureusement ce n’est plus le cas », explique Bani.

Bani et 15 autres familles ont finalement pu dire adieu à leur abris précaire.

Leurs nouvelles maisons d’une pièce, sont construites en briques, équipées de solides toits en tôle, de fenêtres coulissantes et de sols en ciment. Elles leur apportent la sécurité, le confort et la protection dont ils ont tant besoin contre les conditions météorologiques difficiles.

Selon Asif, responsable du projet Calcutta Rescue Living Standards, « Le premier volet de construction de 16 maisons s’est achevé mi-mars. Fin mars nous avions atteint les 28 maisons. Si tout se passe bien, nous aurons terminé de construire les 60 foyers dans les 5 prochains mois. Ce projet fait vraiment la différence dans la vie des habitants ».


Des nouvelles habitations pour 60 familles du slum de Daskhineswar – Photo: CRK

Mehul et Vishal expriment leur joie : « Avant, lorsque nous avions des sols boueux, il nous était vraiment difficile de nous concentrer sur nos études. Nos vêtements étaient toujours sales et pendant la mousson, l’eau de pluie s’infiltrait à l’intérieur de notre maison, ce qui rendait notre vie très difficile.
Aujourd’hui, je suis très heureuse de pouvoir vivre en paix et étudier. Leurs nouvelles maisons leur offrent un espace sûr pour apprendre et grandir.

Zainab, a travaillé toute sa vie comme ouvrier journalier, il se sent incroyablement chanceux de prendre sa retraite dans la maison confortable dont il avait toujours rêvé. « Une belle maison…J’en ai rêvé pendant longtemps. Aujourd’hui, c’est enfin une réalité. Merci à Calcutta Rescue.

Zainab a toujours rêvé d’avoir une petite maison – Photo: CRK

Avec le soutien financier de ABZ Wohngenossenschaft de Zürich, Calcutta Rescue a pu améliorer les conditions de vie de personnes marginalisées. Après maints efforts pour obtenir les permis de construire, des maisons sûres et sécurisées ont pu être mises à disposition des habitants du slum, transformant leur vie et leur redonnant l’espoir d’un quotidien plus facile.

Plus de 200 familles se sont installées en 2016 sur ce terrain vague au Nord de la ville après avoir été chassé par la ville d’un autre bidonville.
 Au cours des années, le bidonville de Dashkineswar a pu être équipé d’installations électriques, sanitaires et d’un projet pilote de vermicompostage.

Mehul et Vishal ont maintenant un environnement plus facile pour faire leurs devoirs – Photo CRK

La construction de petites maisons comme à Dashkineswar est une première pour Calcutta Rescue qui espère bien pouvoir calquer ce projet sur d’autres bidonvilles. Le coût d’une maison s’élève à CHF 800.

Dans le futur, Calcutta Rescue planifie également la réalisation un projet de jardinage en sac. Dashkineswar ce sont des visions d’hier qui sont devenus des réalisations d’aujourd’hui.
Ceci grâce à la collaboration des autorités locales, la confiance des habitants du bidonville en l’équipe de Calcutta Rescue et le soutien financier de nos donatrices et donateurs.

Une belle collaboration ! et nous continuons à rêver !

Veux-tu nous aider à construire plus de maisons? Tu peux faire une donation ici!

(Tous les noms de bénéficiaires ont été changés)

Back to Top